Égalité des chances

Auxilia – retour d’expérience, Mai 2021

ADS, un couteau suisse

Karen Torres, ayant quitté récemment son poste de chef de service au CHRS Auxilia, a bien voulu, à notre invitation, évoquer quelques souvenirs du partenariat entre le CHRS et ADS

portrait de Karen, responsable d'AuxiliaLorsque je suis arrivée à Auxilia pour ma prise de fonction, Vinciane, éducatrice, m’a fait un rapport très positif des relations qu’Auxilia entretenait avec les responsables et bénévoles d’ADS. Je me suis rapidement rendu compte de l’importance que cette association avait prise dans le quotidien d’Auxilia grâce à l’organisation de différentes activités, individuelles ou collectives, favorisant la réinsertion sociale de la vingtaine de résidentes hébergées actuellement 

Dans la petite vidéo présentant certaines de ces activités, j’ai employé le terme de « couteau suisse » pour qualifier la nature de cette aide. En effet, j’ai le sentiment qu’on pouvait toujours trouver auprès d’ADS, une ou plusieurs solutions pour répondre à un besoin, de quelque nature qu’il soit.
De plus, ce qui est très encourageant et même bluffant, peu importe notre besoin, la réponse commençait toujours par « nous allons chercher un bénévole » ou « je pense à quelque chose », avant même d’en étudier la réalisation.

Le succès de ce partenariat, selon moi, repose sur le fait qu’avec le temps s’est tissée une confiance réciproque totale.
Nous ne pouvions pas tout faire mais nous pouvions au moins tout se dire, tout envisager sans crainte d’un refus ou d’un échec. Toute nouvelle idée d’activité, collective ou individuelle, que ça soit une demande d’Auxilia ou une proposition d’ADS, était toujours discutée.

Cette relation, et les échanges constants d’Auxilia avec la responsable des bénévoles, a permis de n’avoir jamais le moindre problème sur le rôle respectif des bénévoles de l’ADS et des éducateurs et éducatrices d’Auxilia

Il m’est arrivé de vivre dans d’autres institutions des malentendus désagréables quand les éducateurs considéraient que les bénévoles outrepassaient leur rôle, parfois en toute bonne foi, en particulier quand ils recherchaient sans prudence à rentrer dans la vie personnelle des personnes aidées. Je n’ai pas le souvenir d’un tel problème avec les bénévoles de l’ADS.

Ce respect mutuel du rôle de chacun, cette complémentarité, était largement dû à la très grande et rapide faculté d’adaptation des bénévoles de l’ADS aux besoins spécifiques des résidentes. Il est arrivé que, à la suite d’un échange entre une éducatrice et une bénévole, l’activité collective suivie par une résidente se transforme, pour elle, en activité individuelle. 

Ce partenariat a non seulement bénéficié aux résidentes, mais également aux éducatrices ou éducateurs et plus généralement aux responsables d’Auxilia qui ont pu ainsi se consacrer plus régulièrement à leurs missions premières : assurer les contraintes administratives diverses avec les organismes de tutelle et surtout assurer le suivi de la vie quotidienne des résidentes

En outre, le regard et le contact avec des personnes extérieures aux métiers du social et riches de leurs expériences professionnelles et personnelles apporte sans aucun doute une ouverture et une réflexion différentes qui permettent aux travailleurs sociaux d’enrichir leurs connaissances des résidentes.

Cette capacité à comprendre qu’en soutenant telle ou telle activité, individuelle ou collective, les bénévoles soutenaient en fait toute l’activité d’Auxilia a été particulièrement appréciée. 

On peut dire que le partenariat avec ADS est aujourd’hui indispensable pour Auxilia.

Je n’ai qu’un petit regret après avoir quitté Auxilia, celui de ne pas avoir pu mettre sur pied une véritable salle informatique dans les locaux, une salle qui aurait pu servir aussi bien aux éducatrices qu’aux résidentes, où on aurait pu faire du soutien collectif ou individuel à l’apprentissage des outils numériques, mais aussi du soutien à la rédaction de CV pour des recherches d’emploi, des lettres de motivation, etc…
Mais il n’est peut-être pas trop tard……

Vidéo de l’ADS, Mai 2021

Les coulisses d’un tournage

Comment et par qui cette proposition a-t-elle été avancée ? Nul ne s’en souvient, ce devait être à une époque très lointaine, sans doute en mai 2020, car cette réunion du conseil d’administration nous réunissait autour d’une table, masqués quand même.

Cherchant des idées pour mieux faire connaître objectifs et missions de l’ADS, quelqu’un lança:

« Et pourquoi ne pas faire une vidéo à diffuser sur différents forums ou différentes réunions? »

Un autre répliqua:

« Quelqu’un a-t-il déjà tourné une vidéo? »

équipe de projet vidéo
Equipe de projet

Aucune main ne se leva. Un petit groupe se saisit pourtant de l’idée et, avec pour seule connaissance sur le sujet qu’une vidéo ne doit pas dépasser 6 minutes pour maintenir l’attention, un vague plan de travail est rapidement élaboré dès la fin du mois de juin : Isoler les principales missions de l’association, rédiger un premier script pour rythmer cette présentation, sélectionner quelques intervenants et surtout se trouver un réalisateur pour profiter d’un soutien technique car aucun de nous n’a effectivement de connaissances pratiques sur la réalisation d’une vidéo.
Wei Ying a immédiatement l’idée de contacter l’IUT de Sceaux, fidèle partenaire de l’ADS, pour solliciter la coopération technique des étudiants en communication.

Tout va alors assez vite….

En savoir plus…

Sophro-balade avec les résidentes du CHRS Auxilia : 21 mars 2021

Fêter le printemps, mobiliser tous ses sens pour profiter de la nature en éveil

Pour fêter le printemps, ce dimanche 21 mars, Catherine et Cathy, toutes deux sophrologues, avaient préparé une sophro-balade destinée aux résidentes du CHRS Auxilia avec l’objectif de se détendre avec la sophrologie et profiter au maximum de la balade et de la beauté en éveil. 6 résidentes étaient au rendez-vous, un enfant et un bébé en poussette, nous étions 2 membres d’ADS en plus de Catherine et Cathy.
Nous avons pris le temps de marcher dans les sentiers cachés du parc de Sceaux, en réalisant des exercices de sophrologie (respiration, exercices physiques et relaxation ) entre quelques pas de randonnée, pour savourer tous les bénéfices de ce moment de détente… et nous laisser surprendre par la nature en plein réveil…

Catherine et Cathy  nous ont invités à embrasser les arbres, écouter les bruits environnants (les oiseaux, le souffle du vent ..), et à observer les détails offerts par la nature (les fleurs, les écorces, les sillons creusés par les vers, les lianes tout au long des troncs …) .
Tout le monde a pu savourer ce moment de détente et de convivialité. Un moment bien sympathique qui a réveillé de beaux souvenirs des forêts des pays d’origine de certaines participantes, où à cette époque, les mangues, ananas, bananes envahissent les arbres … ou des serpents aussi parfois !  Et quel plaisir aussi de se retrouver après ces nombreuses séances de sophrologie par visio.

RDV a déjà été pris pour la prochaine séance en avril. Un grand merci à Catherine et Cathy pour cette initiative.

 

 

ADS et le CASP Pôle Asile signent une convention pour le HUDA Jardin du Monde : 22 février 2021

Accompagnement vers l’emploi

Dans le HUDA (Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile) « Jardin du Monde » à Bourg-la-Reine vivent des femmes avec enfants, en attente de l’acceptation de leur demande d’asile en France. ADS intervient à la fin de leur parcours, quand leur statut de réfugiée acquis, elles sont autorisées à travailler et sont alors à la recherche d’un emploi. Nous y aidons des femmes admirables par leur courage et leur détermination. Nous sommes heureux d’avoir déjà permis à l’une d’entre elles d’accéder à son rêve et obtenir une formation de Technicienne Réseaux et Cybersécurité.

 

Une sortie culturelle pour les vacances de février 2021

Paris est une fête 

En début d’année, la signature d’une convention entre ADS et AURORE/HUDA (Hébergement d’Urgence des Demandeurs d’Asile) s’est concrétisée rapidement par une série d’activités : cours de français, de yoga, permanence médicale, accompagnement vers l’emploi et ateliers-jeux pour enfants.

Sophie, nouvelle bénévole d’ADS, bientôt rejointe par une de ses  amies, Laetitia,  assurent quelques cours de français, participent à des ateliers pour les enfants pendant les vacances de février, et se rendent rapidement compte que certains adolescents un peu plus âgés rêvent de sortie. Nos bénévoles proposent alors à ADS et à AURORE une autre activité pratiquée comme mamans avec leurs enfants, puis comme simples amoureuses de Paris : une promenade à la découverte de Paris pour les enfants de migrants accueillis à Bourg La Reine.

La proposition, adoptée par ADS et AURORE, prend forme dès qu’une famille pakistanaise manifeste son intérêt et c’est ainsi que le 26 février, en début d’après midi, Mitsy, 17 ans, Sameb 13 ans et leur petit frère, Saram, 11 ans, retrouvent Sophie et Laetitia pour se lancer dans la grande aventure.

En savoir plus…

Animation pour les enfants du HUDA Aurore 15-19 Février 2021

Pendant les vacances, des loisirs pour les enfants

Plus de dix familles sont hébergées au Centre d’Hébergement d’Urgence de Demandeurs d’Asile AURORE à Bourg-la-Reine (HUDA) . Pendant les vacances de février, nous avons proposé un accueil sur 3 demi-journées pour les enfants de 5 à 13 ans.

2 à 3 bénévoles d’ADS étaient présentes. La grande salle, si lumineuse et agréable, ouverte pour cette occasion, a permis aux enfants de se retrouver pour lire, dessiner, jouer et  améliorer leur français au travers de jeux de société, de jeux d’imitation et d’échanges avec les bénévoles. Nous avons accueilli entre 10 et 15 enfants à chaque fois , tous très heureux de pouvoir profiter de cet espace de jeux et de découvertes.
Une belle expérience aussi pour les bénévoles !

Les vacances terminées, nous poursuivons nos missions en accompagnant les enfants scolarisés à l’école élémentaire, lors de séances de soutien scolaire en petits groupes.

Une artiste à l’honneur : journée internationale des droits des femmes : 8 mars 2021

H3llly une artiste contemporaine à découvrir 

Pour cette journée internationale des droits des femmes, nous mettons une artiste à l’honneur !

 H3llly partage ses émotions avec ses pinceaux et ses mots .. de loin, vous en avez plein les yeux avec ses peintures éclatantes de lumière, et quand vous vous approchez pour découvrir ses mots, c’est le frisson garanti.
H3llly nous offre des tableaux plein de vie certains si actuels  comme « En manque »…, elle partage aussi ses luttes  « Drame de dames« , « Libre« , « Breathe« , ..
Découvrez une oeuvre complète avec la voix de H3llly : https://youtu.be/I7ZaLc8G7rk  ou encore https://youtu.be/oLwTtFipv9o

Que dire de plus, vivez un moment de plaisir et d’émotion en allant voir l’exposition en cours au Crédit Mutuel de Bourg-la-Reine, elle vaut vraiment le détour, et au moins ce lieu est ouvert (du mardi au samedi, visites à deux personnes maximum à la fois).

 resized-preload

Libre
Parce que la colère
Ne laissera pas de goût amer…
Bavarde ou silencieuse
Elle s’affirme irrévérencieuse
Elle est amour, force et fierté Sans honte ni culpabilité
Avec des flammes, avec des fleurs,
Sa révolte se mène sans fadeur
Elle lève le poing ou pointe ses seins
Pour que l’impuissance ne soit plus au féminin

Information ASPE : ouverture d’atelier de français, septembre 2020

ATELIER de FRANÇAIS à partir du mois de  septembre

Attention , cette activité est suspendue en raison de la crise sanitaire 

L’ ASPE, Association Solidarité Pour l’Emploi propose des Cours de Français dans ses locaux,

21 – 23 Mail des cuverons, 92220 Bagneux*

Durant le dernier trimestre 2020, deux cours simultanés seront ouverts les jeudi après-midi, de 14h à 16h. La première date est le jeudi 24 septembre.

Cette organisation sera ensuite poursuivie et éventuellement aménagée en fonction de la demande, et des obligations sanitaires.

Ces cours sont gratuits et ouverts à tous.

Pour plus de renseignements, pour vous inscrire, ou bien pour proposer vos services bénévoles pour cet enseignement,

Vous pouvez vous présenter à l’ASPE durant ces horaires,

ou bien vous mettre en rapport avec les professeurs au Tél. : 06 83 01 98 84.

  • A proximité immédiate du quartier des Blagis, accéder en face du Plus Petit Cirque du Monde

ADS au forum des associations de Bourg la Reine , 6 septembre 2020

Une journée fructueuse

stand ADS forum Associations Bourg la ReineAux Colonnes, le 6 septembre 2020,une journée au cours de laquelle les adhérents se sont relayés pour expliquer aux réginaburgiens le sens de notre action.  Des échanges très intéressants ont montré que l’égalité des chances et des droits  est une cause  qui ne laisse pas indifférent.

Les activités de l’association sont diversifiées, les projets ne manquent pas et plusieurs de nos visiteurs ont proposé d’y contribuer. Même derrière nos masques et plexiglass, nous avons pu communiquer notre enthousiasme et dynamisme !

Ce fut aussi l’occasion de riches échanges avec d’autres associations pour évoquer des projets communs.

Bref c’est la rentrée et il n’y a plus qu’à se retrousser les manches dans la joie et la bonne humeur !

Et pour ceux qui ont raté cette journée, nous serons aux journées du bénévolat le samedi 19 septembre matin.

%d blogueurs aiment cette page :