Exposition

Exposition peinture de H3llly « Les sportives »

Les Jeux Olympiques et Paralympiques En savoir plus…

Exposition « Femmes » du 16 mars à fin mai 2024

Le rendez-vous des photographes expose au Crédit mutuel

Il y avait affluence au Crédit Mutuel le samedi 16 mars pour le vernissage de l’exposition « Femmes » présentée par le Rendez-Vous des Photographes (RDVDP).

L’idée de cette exposition est venue assez naturellement.

Le RDVDP avait choisi le thème des « femmes » pour le numéro 12 de son Fanzine, avec l’objectif de le distribuer à partir du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Droits des femmes qui sont au cœur des engagements de l’Association Dynamique et Solidaire (AD&S) de Bourg-la-Reine.

Les deux associations ne pouvaient donc que se rejoindre pour organiser cet événement.

Et le vernissage a confirmé l’intérêt de ce travail en commun ! Un vernissage joyeux, animé. Les discussions sont allées bon train devant les photos. Les exposants étaient heureux de se retrouver comme à chaque rendez-vous, mais aussi ravis de rencontrer les adhérents d’ADS, avec quelques retrouvailles entre vieux amis, et les représentants du Crédit Mutuel.

 

Un vernissage convivial, à l’image des deux associations.

 

Le Rendez-vous des Photographes est une association dont le siège est à Bagneux. Elle regroupe des photographes, professionnels, amateurs éclairés ou simples passionnés. Mais pas que…
Ce n’est pas un hasard si le sous-titre de son Fanzine indique « À la rencontre des Arts ». Sculpture, peinture, dessin, musique, poésie, écriture, etc., tous les arts sont bienvenus dans l’association.
L’idée n’est pas de devenir un club photo mais un lieu d’échanges entre artistes pour partager les pratiques, les réalisations, les envies… Un rendez-vous dominical autour d’une tasse ou d’un verre.

Compte tenu de la particularité du RDVDP, l’exposition présente à la fois des œuvres photographiques de membres de l’association et des photos d’œuvres, tableaux et sculptures, dont d’autres membres sont les créateurs. En tout vingt-trois clichés qui présentent chacun une image de la femme, vue par les dix-huit exposants (*), tous membres de l’association.

(*) liste des exposants : Jacqueline Chesta, Caroline Giraud, Françoise Leboullenger, Danièle Le Déon, Sophie Lempérière, Wabé sculpture, Serge Barès, Olivier Dumay, Amadou Gaye, Hugues Guilleminot, Clode Hivernon, Patrick Houe, Bernard Jolivalt, Pierre Josse, Alain Legouas, Philip Pontay, Nicolas Téclès, Mostfa Turki

Crédit photographique : Serge Barès, Caroline Giraud, Bernard Jolivalt et Patrick Houe. Dessin : Isabelle Amiel.

Exposition peinture Jane Lorrain, 12 janvier 2024 – 5 mars 2024

Arrêt sur images

Dans une demi pénombre, devant le voile transparent d’un rideau, une chaise semble attendre. Le temps s’est arrêté. L’artiste, Jane Lorrain, a exercé son pouvoir absolu de suspendre à un moment précis la course du pinceau, pour arrêter le temps et nous livrer le mystère de toute œuvre d’art.

On ne saura jamais si la Joconde voulait vraiment sourire, ni comment, sur l’herbe, le déjeuner allait se poursuivre. On ne saura jamais si cette chaise recouverte de velours cramoisi attend le retour d’un ami, d’une amie, ou témoigne d’un départ définitif.

« Arrêter le temps », c’est peut-être le propos de tout artiste et c’est le titre de l’exposition que Jane Lorrain, invitée par ADS, propose au Crédit mutuel du 12 janvier au 5 mars.

Chercheuse dans le domaine de la pharmacologie, passionnée par toute découverte, animée d’une curiosité sans limites, Jane Lorrain a découvert la peinture, et plus particulièrement l’aquarelle, par un véritable coup de foudre pour le travail d’une amie, puis en découvrant les œuvres de Gottfried Salzman, le « peintre de l’eau », jouant de la transparence et de la fluidité pour transcender la rigueur des paysages urbains.

Avec l’obstination de tout chercheur, Jane Lorrain a tout d’abord étudié plusieurs techniques picturales, la gouache, le pastel, l’acrylique, pour revenir toujours vers ce médium « exaltant, puissant, enjoué, lumineux, sensible… » : l’aquarelle.

Un choix courageux pour une pratique qui ne bénéficie pas toujours  aujourd’hui d’une excellente presse, considérée trop souvent comme un passe-temps de vieille dame ou un simple coloriage pour enfants par un public qui n’a pas toujours suivi l’évolution de  l’aquarelle, passant  aujourd’hui de la « peinture à l’eau » à la peinture « dans l’eau », technique plus récente adoptée par Jane Lorrain, où le papier est soit trempé avant d’être tendu sur un châssis, soit plongé dans l’eau avant d’être posé sur plexiglas.

Depuis 2014, date de sa première exposition, Jane Lorrain a reçu pratiquement chaque année de nombreux prix, de nombreuses distinctions.

Invitée pour la seconde fois par ADS, après une première exposition en 2019, Jane Lorrain a de nouveau pris possession des murs de Crédit Mutuel, pour nous inviter, par de nouvelles aquarelles, et même quelques huiles, à arrêter nos regards sur ses paysages de neige, de fleurs ou d’intérieurs.

Exposition peinture : arrêter le temps, Jane Lorrain

A l’occasion de la nouvelle En savoir plus…

Exposition peinture, 14 novembre 2023 – 11 janvier 2024

ARADIS

Une dizaine d’artistes ayant l’habitude de se retrouver à l’occasion de divers salons de peinture auxquels ils participaient, principalement dans la banlieue sud, ont tout d’abord entretenu des relations d’amitié, pour enfin décider, en 2010, de se regrouper sous le vocable d’« Aradis », que des visiteurs de plus en plus nombreux sauront lire rapidement :« Art à dix ».

Le groupe se limite en effet à dix amis, principalement des peintres mais, l’amitié et la liberté étant les maîtres mots de ce regroupement, deux sculpteurs y furent rapidement tout autant bienvenus.

Aucune autre motivation que l’amitié, le respect de la création et le plaisir de l’échange anime les artistes d’Aradis. Il n’existe dans le groupe aucune obligation, aucune thématique commune, ni même de travaux en commun, chacun travaillant séparément selon sa technique : huile, pastel, acrylique… pour les peintres, et bois, pierre, céramique pour les sculpteurs.

Par contre, ces artistes, avides de rencontrer de nouveaux publics, se retrouvent naturellement et régulièrement dans les mêmes expositions ou organisent eux-mêmes des expositions communes dans la banlieue sud, leur terre d’élection, mais également à Barbizon, Montmartre, et même à une occasion en République Tchèque.

C’est avec plaisir que l’ADS accueillera la présentation d’une vingtaine d’œuvres picturales des artistes d’Aradis sur les murs du Crédit Mutuel de Bourg-la-Reine, du 15 novembre 2023 au 11 janvier 2024. Vernissage le samedi 2 décembre à 11h.

Exposition Béatrice Berchon : 14 septembre – 14 novembre 2023

Natures

Béatrice Berchon se souvient de sa première vraie œuvre picturale. Participant à un stage chez des amis peintres, elle a découvert son intérêt tout personnel pour représenter le dragon qu’elle voyait dans la vieille souche qu’elle peignait. Les conseils prodigués alors par cet ami l’accompagnent encore.

Parallèlement à son travail au ministère de la Culture, consacré au patrimoine architectural, elle commence à prendre des cours de peinture et à exposer ses œuvres dans les salons de peinture de la banlieue sud. Elle organise aussi plusieurs expositions personnelles. Aujourd’hui, elle est membre de l’Amicale des artistes de Bourg-la-Reine.

Béatrice utilise le plus souvent l’huile, l’encre, plus récemment l’acrylique, au pinceau ou parfois au couteau. Elle s’accorde la même liberté pour le choix de ses sujets selon l’inspiration du moment. Cependant, Béatrice Berchon ne cache pas une attirance constante pour la scène qu’offre une route rectiligne, sans fin, se perdant dans un paysage brumeux et pluvieux, pour en réaliser des tableaux particulièrement envoutants tout en nuances de gris colorés.

Travaillant le plus souvent à partir de photographies prises par elle-même, Béatrice Berchon s’affranchit rapidement de la forme ou de la couleur du sujet pour ne chercher qu’à capter l’émotion ressentie face au modèle.

Son exposition « NATURES » sera présentée du 14 septembre au 14 novembre à la caisse du Crédit Mutuel de Bourg la Reine, avec un vernissage le jeudi 14 septembre à 18h. Elle y présentera principalement une série de toiles pour lesquelles, elle offre sa vision personnelle, sans souci de reproduction réaliste des formes et des couleurs, de divers fruits, légumes et arbres.

Exposition peinture Béatrice Berchon

Pour cette rentrée, avec « Natures », En savoir plus…

Exposition Pierre Delorme, 4 juillet – 13 septembre 2023

Vibrations

La tentation existait certainement depuis quelque temps, mais Pierre Delorme a attendu la disponibilité qu’offre la retraite pour se consacrer enfin à son rêve, la peinture.

C’est sans doute son ancienne profession, ingénieur, qui l’a naturellement conduit à aborder cette nouvelle activité presque comme une reconversion, très sérieusement, en commençant par prendre des cours au sein d’une association proche de Gif-sur-Yvette, puis en s’essayant à différentes techniques picturales avant d’adopter pour l’essentiel de ses créations la peinture à l’huile, plus souvent au couteau qu’au pinceau, pour des réalisations sur toile de lin.

Les sujets de ses toiles, également, ont été en quelque sorte « testés » avec la même attention, en commençant par de simples reproductions de photos, de portraits ou de paysages, pour se détacher peu à peu du réalisme de la reproduction pour se lancer dans une œuvre plus personnelle, dans l’interprétation de son sujet, et laisser enfin la matière et la couleur structurer son travail.

Ce long travail d’initiation a occupé Pierre Delorme neuf années avant qu’il ne s’estime vraiment prêt à présenter son travail en dehors d’un cercle de proches. Il va maintenant exposer ses toiles avec certainement la même attention.

L’exposition « Vibrations » qu’il va présenter au Crédit Mutuel de Bourg la Reine, du 4 juillet à la mi-septembre, sera donc une de ses premières expositions « classique », une présentation préparée avec toujours le même sérieux et la même prudence. Pierre Delorme a ainsi sélectionné quelque 20 à 25 toiles qui lui permettront d’aborder la diversité de ses inspirations, paysages, personnages anonymes ou scènes de vie quotidienne, autant de thèmes traités avec la même technique picturale, celle qui lui procure le plus de plaisir : le travail au couteau de la pâte.

Vous pourrez le rencontrer au vernissage de l’exposition, le jeudi 6 juillet à 18h, au Crédit Mutuel de Bourg-la-Reine.

Exposition peinture Pierre Delorme

Pour l’été, nous vous proposons En savoir plus…

Vernissage de l’exposition Amadou Gaye, 13 mai 2023

Passage de relais : des portraits de H3llly aux photos d’Amadou Gaye

Le 13 mai avait lieu le vernissage de l’exposition Clins d’œil sans frontières, un vernissage pas comme les autres, un trait d’union entre l’exposition précédente et celle d’Amadou Gaye.

La précédente s’appelait Femmes d’Exception et regroupait de nombreux portraits de femmes peints ou dessinés par H3lllY, nom d’artiste d’Edwige Lebrun. Pour la plupart, il s’agissait de femmes célèbres, mais pas que…
Pour tourner complètement la page de cette exposition, avec H3llly, j’ai eu le bonheur de remettre leur portrait à deux jeunes femmes. Deux jeunes femmes inconnues du grand public, mais dont le parcours force l’admiration.
Grace à l’association, avec Gérard Aimé, dans le cadre de la préparation du Forum des droits de l’homme de décembre 2022, j’ai eu le privilège de les rencontrer, d’écouter leurs paroles. Ce qu’elles ont fait pour protéger leur famille, tous les obstacles qu’elles ont dû surmontés, me font dire qu’elles nous apporteront beaucoup plus que tout ce qu’elles pourraient nous coûter.

Merci Bintou, merci Diallo d’être venues jusqu’à nous.

*******

Mais qui sont-elles ? découvrez leur histoire : Bintou   et  Diallo

Nous sommes heureux de les avoir touchées en les intégrant au projet d’exposition Femmes d’Exception comme en a témoigné Bintou, représentée ce jour par sa fille :

« Tout d’abord toute ma reconnaissance à Mme H3llly d’avoir associé ma photo à l’exposition auprès des sommités mondiales. D’autre part, reconnaissance et gratitude à ADS pour l’accompagnement et le soutien indéfectibles durant mon parcours »

Les mots de Diallo témoignent de son intégration réussie dont nous pouvons être fiers :

« Je remercie tout le monde pour votre présence en particulier l’ADS qui m’a aidée et soutenu pendant mon intégration, ça n’a pas été facile mais je suis arrivée à faire ce que j’aime, je suis devenue Informaticienne. Je remercie H3llly qui a fait mon portrait. « 

*******

Quelques mots maintenant sur la nouvelle exposition : de la peinture aux photos ; celles de mon ami Amadou Gaye.

Une exposition qui aurait dû s’appeler Les 40 ans de la marche pour l’égalité ; c’était le projet initial, mais il n’a pas pu se réaliser en l’état. Elle aurait également pu s’appeler Métissages ou Black, blanc, beur ou 40 ans de photos
Amadou a choisi de l’appeler Clins d’œil sans frontières.
J’ai envie de vous dire qu’elle aurait également pu s’appeler Le hasard et l’amitié.

L’amitié d’abord.
Si le fontenaisien que je suis est bénévole au sein d’une association de Bourg-la-Reine, c’est parce qu’il a noué de solides liens d’amitié avec deux de ses dirigeants, son président et sa secrétaire, au cours de sa vie professionnelle.

Quand j’ai pris ma retraite pour me consacrer à la littérature, j’ai rencontré Amadou Gaye dans le réseau des artistes fontenaisiens. C’était il y a cinq ans. Nous sommes devenus amis.

Le hasard ensuite.
Hasard : j’ai travaillé avec Gérard Aimé, un autre membre du Conseil d’administration de l’association, lors de la préparation du Forum des droits de l’homme l’année dernière. J’ai découvert qu’il avait été l’éditeur du premier bouquin de photos d’Amadou, Génération métisse.

Hasard : depuis quelques temps, mon amie Wei-Ying, secrétaire de l’association, me demandait de lui proposer des artistes susceptibles d’exposer ici.

Hasard : il y a quelques semaines, j’ai accompagné Amadou pour l’accrochage de son exposition Les 40 ans de la marche pour l’égalité à Trappes.

C’est cette somme de hasards et de liens amicaux qui a permis la réalisation de l’exposition que nous vernissons aujourd’hui.

Une exposition préparée dans un délai record : tout juste trois semaines entre le repérage des lieux le 20 avril, avec le constat que le projet initial ne pourrait pas se réaliser, et l’accrochage le 11 mai.
Trois semaines au cours desquelles Amadou s’est beaucoup investi pour sélectionner les photos, les faire tirer, les encadrer, avec le soutien de ses proches, notamment Béatrice, sa compagne. Il y tenait à cette exposition !

Nous espérons que le résultat vous plaira, et vous donnera envie d’acheter des photos d’Amadou Gaye.

Merci à tous de votre participation à cet événement