Auteur : Arnaud Hertz

Un reportage de juillet 2020 concernant ADS BLR sur le site du programme AlphaB

portraits bénévole et bénéficiaireLes activités de soutien à l’honneur !

ADS BLR vient de faire l’objet d’un reportage du programme AlphaB de l’association Tous Bénévoles à laquelle nous avons adhéré il y a un peu plus d’un an.

Après une présentation de l’association, figure l’interview de ASTA, que nous accompagnons, et d’un de nos talentueux bénévoles qui l’a soutenue tout au long de sa formation au CAP « petite enfance ».

Félicitations à Asta pour sa réussite au CAP et à Michel pour son accompagnement !

Cette réussite couronne les efforts méritoires de ASTA et nous encourage à poursuivre nos actions pour l’égalité des chances !

Synthèse de l’événement « Droits des Femmes dans le Monde » du 3 mars 2020

Un sucflyer-femmes-dans-le-monde-3-1cès pour la conférence-débat  » Droits des Femmes dans le Monde » !

La conférence- débat organisée le  mardi 3 mars au Trois-Mâts dans le cadre de la semaine internationale pour les droits des femmes a été un grand succès puisqu’elle a permis de réunir près de 60 personnes autour des trois intervenantes qui  ont abordé sous différents angles les droits de femmes dans le monde. Nous les remercions pour leurs interventions qui ont suscité beaucoup d’intérêt parmi le public présent ainsi que beaucoup d’échanges au travers des questions posées.

Cette soirée s’est déroulée de la façon suivante : En savoir plus…

Nouvel atelier collectif : la construction d’un « poulailler » à Auxilia

13 mars 2020, le chantier de la construction du poulailler s’ouvre à Auxilia !

Le projet de construction d’un poulailler avait été initié par l’équipe éducative d’Auxilia depuis plus d’un an et les compétences de deux bénévoles de l’ADS, Olivier et Maurice, ont permis récemment au projet de se concrétiser.

Le but de l’opération ? Développer l’esprit de  responsabilisation des résident(e)s qui vont se charger de l’entretien quotidien,  favoriser une réflexion sur la gestion des déchets, ouvrir un espace ludique pour les enfants et, naturellement, bénéficier d’œufs frais !

Le chantier participatif a débuté le 13 mars, par une belle journée ensoleillée, quelques jours avant la décision de confinement.

A la manœuvre,  on trouvait Kareen, cheffe de service, Vinciane, éducatrice, et cinq résident(e)s du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, Graziella, Ilham, Louisa, Sabrina et Mohammed, et bien sûr Olivier et Maurice pour l’ADS.

En moins de deux heures, l’emplacement choisi a été déblayé et l’équipe attend maintenant avec impatience la livraison du magnifique poulailler, pratique, facile à entretenir, et aussi très décoratif, comme en témoigne la photo. On ne manquera pas de vous prévenir de l’arrivée du premier œuf, il ne faudra malheureusement pas l’attendre avant la fin du confinement.

L’ADS s’est chargée de l’achat du poulailler, de la clôture et du petit matériel nécessaire à la construction, Auxilia finançant divers accessoires, dont la mangeoire, l’abreuvoir et naturellement les vedettes attendues de la réalisation, les poules.

Covid-19 : service d’entre-aide

Adhérents/Bénévoles d’ADS : mise en place d’un service d’entraide

Les mesures de confinement à partir du mardi 17 ont des conséquences pour tous et en particulier pour les personnes les plus fragiles d’entre nous :
difficulté pour faire ses courses (queues devant les magasins) et isolement.

Par ailleurs ceux d’entre nous qui gardent à domicile leurs enfants ou petits-enfants peuvent avoir des difficultés pour assurer un relai scolaire à la maison.

Aussi nous mettons en place un « service » d’entre-aide : c’est Michel Pays qui en assure la coordination : 0659548290 (Michel PAYS paysmi@orange.fr)

Faites nous part soit de vos demandes d’aide ou de soutien, soit de votre offre de service !!

Bon courage

Michel et Arnaud

Manger local, manger bio ! Est-ce possible pour tous ? 29 janvier 2020

Tout le monde, a priori, souhaiterait manger des produits de saison, locaux, bio, mais est-ce possible pour tous ?

Le titre de cette conférence pouvait être trompeur. L’ADS, avec son dynamisme bien connu, s’était-elle transformée subitement en association écologiste ?

Non, bien sûr, et la soixantaine de personnes qui s’était déplacée l’a bien compris, et même applaudi, quand, en introduction, il fut précisé que le thème de la réunion n’était pas seulement d’évoquer les bienfaits d’une nourriture saine et locale, ni les méfaits d’une agriculture gourmande en pesticides et autres produits chimiques : en accord avec nos objectifs, il s’agissait de parler avant tout de l’accès à une alimentation saine, locale, bio si possible, mais surtout à une alimentation suffisante pour tous, ce qui n’est pas toujours le cas en Ile-de-France, région la plus riche et la plus inégalitaire de France, où 3% de la population avoue ne pas manger suffisamment, tout simplement faute de moyens. Une première information qui a bien replacé les priorités.

En savoir plus…

%d blogueurs aiment cette page :