Atelier collectif

Stage d’engagement citoyen à l’ADS : Juin-Juillet 2021

Témoignage de mon stage d’engagement citoyen

Etudiante en école d’ingénieurs à l’EPF Troyes, j’ai effectué durant six semaines, pendant les mois de juin et juillet, un stage Engagement Citoyen au sein de l’ADS. Le programme de ce stage était d’assurer d’une part une mission de soutien auprès d’enfants et d’adolescents comme une bénévole lambda de l’Association, et d’autre part  de réaliser une enquête téléphonique auprès des adhérents de l’association avec une synthèse de toutes les réponses. Les actions de soutien que j’ai effectuées étaient principalement avec des enfants-ados car c’était le public avec qui j’étais le plus à l’aise.

Tout d’abord, je suis beaucoup allée au HUDA (Aurore) pour faire des ateliers avec les enfants qui y vivent. Nous nous installions dans une grande salle d’activités très lumineuse et agréable où nous faisions principalement des jeux de société et de la lecture. Il nous est arrivé aussi de préparer des projets plus ambitieux comme lors du 14 juillet où tous les enfants étaient déguisés avec des dons récupérés. Lorsque les enfants avaient encore école, Clarisse et moi faisions aussi de l’aide aux devoirs. J’ai adoré aller au HUDA, les enfants sont très gentils et je sens qu’ils sont vraiment contents quand il y a des bénévoles.

Toujours avec Clarisse et Sophie, une autre bénévole d’ADS, mais également avec quelques personnes accueillies au HUDA, nous avons aussi trié et rangé, et donc rendu plus accessible, le contenu de plusieurs sacs de vêtements recueillis auprès de différents donateurs.  J’ai eu la satisfaction d’apprendre quelques jours plus tard, qu’un des hébergés a pu choisir des vêtements pour ses entretiens d’embauche.

J’ai pu également participer à trois sorties culturelles organisées par Clarisse à l’intention d’hommes adultes hébergés au Huda Aurore : une à l’Arc de Triomphe avec un passage aux jardins du Trocadéro, une autre au musée des Arts et Métiers et une dernière au Jardin des Plantes et la galerie de l’Exposition. Ces sorties ont permis d’allier culture et pratique du français; j’ai pu beaucoup échanger, ils se sont montrés très curieux notamment vis à vis de mes études tout en me racontant leur histoire et leur quotidien au centre.  Enfin, pour moi, le plaisir de monter pour la première fois en haut de l’Arc de Triomphe.

 Je suis allée aussi dans un autre centre partenaire de l’ADS, le CHU-Auxilia, où j’ai effectué, avec deux bénévoles Clarisse et Anaëlle, un atelier pour les enfants comportant une partie jeux de société et peinture. C’était un moment très convivial et sympa, même si les enfants qui sont venus étaient beaucoup moins nombreux que prévu.

Ensuite, j’ai effectué un certain nombre d’heures de soutien scolaire pour 4 enfants/jeunes. J’ai aidé au CHRS-Auxilia une petite fille passant à l’école primaire et au centre de la MECS à Chevilly Larue, j’ai assuré des cours de maths à une jeune fille passant le brevet, ainsi que des cours de français pour autres deux jeunes. Ces différentes missions de soutien scolaire m’ont apportées une réelle satisfaction, une satisfaction témoignée par les jeunes aidés, mais également celle de me sentir utile.

En plus des actions que j’ai pu effectuer, j’ai assisté à certaines activités d’ADS et rencontré des acteurs de la vie locale de Bourg-la-Reine. En effet, j’ai assisté à la soirée poésie de l’artiste H3LLY, qui exposait aussi des tableaux au Crédit Mutuel ainsi qu’à un atelier sur “les arnaques et dangers sur smartphone” destiné aux personnes du HUDA Aurore et animé par Yuri, un jeune de l’EPF avec Arnaud de l’ADS. J’ai beaucoup aimé ces deux activités, l’une étant plus artistique et contemplative et l’autre très instructive et utile. En effet, Yuri, qui intervenait pour l’atelier smartphone, a su intéresser son public tout en s’adaptant à lui en parlant à la fois en français et en anglais et en proposant des ateliers pratiques à la fin de sa présentation.

Pour finir, j’ai pu découvrir la maison France Services de Bourg-la-Reine en assistant à une réunion, ne connaissant pas du tout la structure avant, j’ai appris plein de choses sur les actions qu’ils proposent.

Grâce à l’enquête réalisée et les différentes missions, ce stage m’a permis de découvrir un univers que je connaissais trop peu, l’univers des multiples structures sociales locales ainsi que le travail, la générosité et la détermination des nombreux bénévoles que j’ai pu côtoyer et interroger. L’engagement de toutes les personnes avec qui j’ai pu collaborer et leur motivation est très inspirante. Je connais maintenant mieux l’association elle-même et son fonctionnement, ce qui pourra m’être utile dans le futur. De plus, j’ai été très bien accueillie, que ce soit dans l’association en elle-même ou chez les partenaires par les bénéficiaires. Je pense qu’il serait bien que les stages comme celui-ci soient généralisés pour qu’un maximum de jeunes puissent voir la réalité de ce que vivent les différents publics que j’ai côtoyé dans ces structures.

Sophro-balade avec les résidentes du CHRS Auxilia : 21 mars 2021

Fêter le printemps, mobiliser tous ses sens pour profiter de la nature en éveil

Pour fêter le printemps, ce dimanche 21 mars, Catherine et Cathy, toutes deux sophrologues, avaient préparé une sophro-balade destinée aux résidentes du CHRS Auxilia avec l’objectif de se détendre avec la sophrologie et profiter au maximum de la balade et de la beauté en éveil. 6 résidentes étaient au rendez-vous, un enfant et un bébé en poussette, nous étions 2 membres d’ADS en plus de Catherine et Cathy.
Nous avons pris le temps de marcher dans les sentiers cachés du parc de Sceaux, en réalisant des exercices de sophrologie (respiration, exercices physiques et relaxation ) entre quelques pas de randonnée, pour savourer tous les bénéfices de ce moment de détente… et nous laisser surprendre par la nature en plein réveil…

Catherine et Cathy  nous ont invités à embrasser les arbres, écouter les bruits environnants (les oiseaux, le souffle du vent ..), et à observer les détails offerts par la nature (les fleurs, les écorces, les sillons creusés par les vers, les lianes tout au long des troncs …) .
Tout le monde a pu savourer ce moment de détente et de convivialité. Un moment bien sympathique qui a réveillé de beaux souvenirs des forêts des pays d’origine de certaines participantes, où à cette époque, les mangues, ananas, bananes envahissent les arbres … ou des serpents aussi parfois !  Et quel plaisir aussi de se retrouver après ces nombreuses séances de sophrologie par visio.

RDV a déjà été pris pour la prochaine séance en avril. Un grand merci à Catherine et Cathy pour cette initiative.

 

 

Animation pour les enfants du HUDA Aurore 15-19 Février 2021

Pendant les vacances, des loisirs pour les enfants

Plus de dix familles sont hébergées au Centre d’Hébergement d’Urgence de Demandeurs d’Asile AURORE à Bourg-la-Reine (HUDA) . Pendant les vacances de février, nous avons proposé un accueil sur 3 demi-journées pour les enfants de 5 à 13 ans.

2 à 3 bénévoles d’ADS étaient présentes. La grande salle, si lumineuse et agréable, ouverte pour cette occasion, a permis aux enfants de se retrouver pour lire, dessiner, jouer et  améliorer leur français au travers de jeux de société, de jeux d’imitation et d’échanges avec les bénévoles. Nous avons accueilli entre 10 et 15 enfants à chaque fois , tous très heureux de pouvoir profiter de cet espace de jeux et de découvertes.
Une belle expérience aussi pour les bénévoles !

Les vacances terminées, nous poursuivons nos missions en accompagnant les enfants scolarisés à l’école élémentaire, lors de séances de soutien scolaire en petits groupes.

Un début d’année bien actif au HUDA AURORE – Janvier 2021

Les bénévoles d’ADS expriment leur solidarité envers les personnes hébergées au HUDA AURORE

Engagé dans le plan Migrants depuis 2015, l’association Aurore s’est fortement mobilisée afin de mettre à l’abri les personnes évacuées des campements en Ile-de-France et en province. Son objectif est de fluidifier le parcours des demandeurs d’asile, réduire au minimum le temps passé à attendre l’aboutissement de leurs démarches et répondre à leurs besoins essentiels : hygiène, repas, hébergement, accompagnement social.

Depuis la signature de la convention entre ADS et le HUDA  (Hébergement d’Urgence pour les Demandeurs d’Asile) AURORE le 8 janvier, les bénévoles d’ADS se proposent pour aller aider les personnes hébergées au HUDA. Déjà deux personnes peuvent bénéficier de cours de français, et des ateliers sont programmés chaque semaine : un cours de yoga et un cours de sophrologie, un atelier-jeux pour enfants.
L’accès aux soins a été très vite repéré comme un besoin crucial. Le HUDA a installé « un cabinet médical » et dès sa première permanence, le Dr. Laurence Esterle avait la queue à la porte pour ses consultations !

Tous les bénévoles sont très satisfaits de l’accueil et des conditions d’exercice de leur mission. Accompagnement au français, coaching vers l’emploi, accès aux soins, animation d’ateliers, les besoins sont immenses … Envie de contribuer ?  contactez nous !

Yoga au Huda Aurore – Janvier 2021

Témoignage de mon premier cours de yoga au Huda Aurore

J’ai donné mon premier cours de Yoga pour les personnes demeurant à l’hébergement d’urgence des demandeurs d’asile (HUDA) à Bourg la Reine. Le premier cours a rassemblé des jeunes mamans qui avaient réclamé une « activité pour elles ».  Pas une ne parlait français, certaines avaient une connaissance modeste de l’anglais, et j’ai été très contente  de voir que malgré la barrière de la langue, on a réussi à créer une atmosphère conviviale et pleine de joie ! On a atteint le but essentiel du Yoga : unifier les gens autour d’une activité saine et paisible, quels que soient leur nationalité, leurs traditions, leur âge, leur couleur de peau.Une belle expérience que je vais poursuivre chaque semaine.

Le cours est animé par Elena Lysak, professeur de l’Ashtanga Yoga certifiée par la Yoga Alliance.  

Atelier créatif : une nouvelle expérience à Auxilia le 1 octobre 2020

Atelier Encre de Chine

Quelle chance pour les résidents du CHRS AUXILIA de profiter des talents artistiques et pédagogiques de Evelyne Courbon !  En cet après-midi, les résidents ont pu s’essayer à la peinture à l’encre …  Intéressés par les démonstrations et explications, les participants se sont rapidement mis à l’oeuvre. Très appliqués, s’améliorant au fil des essais, ils se sont entraînés à la peinture des bambous et montagnes.  Et à la fin, fiers du résultat, ils ont comme d’habitude demandé à l’animatrice « Vous reviendrez ? » … Voir leur sourire, leur satisfaction est toujours une belle récompense pour les bénévoles. Merci Evelyne !

Nos poules sont arrivées : 14 septembre 2020

Quatre poulettes au CHRS Auxilia

Depuis le 19 juin, la fin du chantier de construction du poulailler mené avec talent par une équipe de choc formée de deux bénévoles de l’ADS et plusieurs résident.es d’Auxilia, chacun s’interrogeait : « Mais où sont les poules ? ».

Le 14 septembre, enfin, sous les vivats des résidentes, quatre petites poules rousses se sont présentées à l’entrée.

Pas ce genre de poules délicates issues d’un terroir recherché, mais des poulettes toutes simples, résultat du croisement de plusieurs variétés, la plupart venant d’Angleterre.

 

 

Dociles, idéales pour un élevage amateur débutant, nos petites poules rousses, pour faire honneur à leur réputation de meilleures pondeuses du pays, se sont engagées à fournir chacune quelque 300 œufs chaque année, pour peu que les résidentes veillent à leur fournir quotidiennement quelque 150gr de diverses graines, avec un peu d’amour et d’eau fraiche. Et preuve est donnée dès le lendemain matin …

Réalisation d’un poulailler à Auxilia , de mars à juin 2020

Et voilà ! le poulailler et son enclos n’attendent plus que ses habitantes !

 

Confinement sévère, météo capricieuse, sol dur et sec résistant aux pioches … que d’aléas pour ce chantier participatif à Auxilia!

Mais rien n’aura affaibli l’enthousiasme et la volonté de terminer la construction de l’enclos et le montage du poulailler.

Rendez-vous pris pour la dégustation du premier œuf ! Ou du premier gâteau !

En savoir plus…

Les ateliers de loisirs créatifs reprennent ! 16 mai 2020

Un atelier terrarium à Auxilia  

Quel plaisir pour les résidentes du Centre d’hébergement et réinsertion Auxilia de retrouver Christine, cette fois pour la réalisation d’un terrarium. 

Atelier Terrarium Auxilia

En cet fin d’après-midi, 7 adultes et 2 enfants ont vite rejoint les tables de l’atelier pour créer ces mini-jardins avec beaucoup d’enthousiasme. Chacun-e a pu choisir ses plantes et petites pierres décoratives … et un peu plus d’une heure après, passée à remplir son pot avec la terre, la mousse, le charbon actif et pour finir les plantes et les pierres , quelle fierté de repartir avec un bel objet qui pourra décorer leur chambre.

Une résidente a soufflé « je l’emporterai quand je quitterai le centre … »

Atelier Terrarium à Auxilia

Une façon de se projeter dans l’après … la vie à Auxilia n’étant qu’un passage, auquel chaque bénévole contribue à sa façon. Merci Christine !

 

Nouvel atelier collectif : la construction d’un « poulailler » à Auxilia

13 mars 2020, le chantier de la construction du poulailler s’ouvre à Auxilia !

Le projet de construction d’un poulailler avait été initié par l’équipe éducative d’Auxilia depuis plus d’un an et les compétences de deux bénévoles de l’ADS, Olivier et Maurice, ont permis récemment au projet de se concrétiser.

Le but de l’opération ? Développer l’esprit de  responsabilisation des résident(e)s qui vont se charger de l’entretien quotidien,  favoriser une réflexion sur la gestion des déchets, ouvrir un espace ludique pour les enfants et, naturellement, bénéficier d’œufs frais !

Le chantier participatif a débuté le 13 mars, par une belle journée ensoleillée, quelques jours avant la décision de confinement.

A la manœuvre,  on trouvait Kareen, cheffe de service, Vinciane, éducatrice, et cinq résident(e)s du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, Graziella, Ilham, Louisa, Sabrina et Mohammed, et bien sûr Olivier et Maurice pour l’ADS.

En moins de deux heures, l’emplacement choisi a été déblayé et l’équipe attend maintenant avec impatience la livraison du magnifique poulailler, pratique, facile à entretenir, et aussi très décoratif, comme en témoigne la photo. On ne manquera pas de vous prévenir de l’arrivée du premier œuf, il ne faudra malheureusement pas l’attendre avant la fin du confinement.

L’ADS s’est chargée de l’achat du poulailler, de la clôture et du petit matériel nécessaire à la construction, Auxilia finançant divers accessoires, dont la mangeoire, l’abreuvoir et naturellement les vedettes attendues de la réalisation, les poules.

%d blogueurs aiment cette page :