Stage d’engagement citoyen à l’ADS : Juin-Juillet 2021

Stage d’engagement citoyen à l’ADS : Juin-Juillet 2021

Témoignage de mon stage d’engagement citoyen

Etudiante en école d’ingénieurs à l’EPF Troyes, j’ai effectué durant six semaines, pendant les mois de juin et juillet, un stage Engagement Citoyen au sein de l’ADS. Le programme de ce stage était d’assurer d’une part une mission de soutien auprès d’enfants et d’adolescents comme une bénévole lambda de l’Association, et d’autre part  de réaliser une enquête téléphonique auprès des adhérents de l’association avec une synthèse de toutes les réponses. Les actions de soutien que j’ai effectuées étaient principalement avec des enfants-ados car c’était le public avec qui j’étais le plus à l’aise.

Tout d’abord, je suis beaucoup allée au HUDA (Aurore) pour faire des ateliers avec les enfants qui y vivent. Nous nous installions dans une grande salle d’activités très lumineuse et agréable où nous faisions principalement des jeux de société et de la lecture. Il nous est arrivé aussi de préparer des projets plus ambitieux comme lors du 14 juillet où tous les enfants étaient déguisés avec des dons récupérés. Lorsque les enfants avaient encore école, Clarisse et moi faisions aussi de l’aide aux devoirs. J’ai adoré aller au HUDA, les enfants sont très gentils et je sens qu’ils sont vraiment contents quand il y a des bénévoles.

Toujours avec Clarisse et Sophie, une autre bénévole d’ADS, mais également avec quelques personnes accueillies au HUDA, nous avons aussi trié et rangé, et donc rendu plus accessible, le contenu de plusieurs sacs de vêtements recueillis auprès de différents donateurs.  J’ai eu la satisfaction d’apprendre quelques jours plus tard, qu’un des hébergés a pu choisir des vêtements pour ses entretiens d’embauche.

J’ai pu également participer à trois sorties culturelles organisées par Clarisse à l’intention d’hommes adultes hébergés au Huda Aurore : une à l’Arc de Triomphe avec un passage aux jardins du Trocadéro, une autre au musée des Arts et Métiers et une dernière au Jardin des Plantes et la galerie de l’Exposition. Ces sorties ont permis d’allier culture et pratique du français; j’ai pu beaucoup échanger, ils se sont montrés très curieux notamment vis à vis de mes études tout en me racontant leur histoire et leur quotidien au centre.  Enfin, pour moi, le plaisir de monter pour la première fois en haut de l’Arc de Triomphe.

 Je suis allée aussi dans un autre centre partenaire de l’ADS, le CHU-Auxilia, où j’ai effectué, avec deux bénévoles Clarisse et Anaëlle, un atelier pour les enfants comportant une partie jeux de société et peinture. C’était un moment très convivial et sympa, même si les enfants qui sont venus étaient beaucoup moins nombreux que prévu.

Ensuite, j’ai effectué un certain nombre d’heures de soutien scolaire pour 4 enfants/jeunes. J’ai aidé au CHRS-Auxilia une petite fille passant à l’école primaire et au centre de la MECS à Chevilly Larue, j’ai assuré des cours de maths à une jeune fille passant le brevet, ainsi que des cours de français pour autres deux jeunes. Ces différentes missions de soutien scolaire m’ont apportées une réelle satisfaction, une satisfaction témoignée par les jeunes aidés, mais également celle de me sentir utile.

En plus des actions que j’ai pu effectuer, j’ai assisté à certaines activités d’ADS et rencontré des acteurs de la vie locale de Bourg-la-Reine. En effet, j’ai assisté à la soirée poésie de l’artiste H3LLY, qui exposait aussi des tableaux au Crédit Mutuel ainsi qu’à un atelier sur “les arnaques et dangers sur smartphone” destiné aux personnes du HUDA Aurore et animé par Yuri, un jeune de l’EPF avec Arnaud de l’ADS. J’ai beaucoup aimé ces deux activités, l’une étant plus artistique et contemplative et l’autre très instructive et utile. En effet, Yuri, qui intervenait pour l’atelier smartphone, a su intéresser son public tout en s’adaptant à lui en parlant à la fois en français et en anglais et en proposant des ateliers pratiques à la fin de sa présentation.

Pour finir, j’ai pu découvrir la maison France Services de Bourg-la-Reine en assistant à une réunion, ne connaissant pas du tout la structure avant, j’ai appris plein de choses sur les actions qu’ils proposent.

Grâce à l’enquête réalisée et les différentes missions, ce stage m’a permis de découvrir un univers que je connaissais trop peu, l’univers des multiples structures sociales locales ainsi que le travail, la générosité et la détermination des nombreux bénévoles que j’ai pu côtoyer et interroger. L’engagement de toutes les personnes avec qui j’ai pu collaborer et leur motivation est très inspirante. Je connais maintenant mieux l’association elle-même et son fonctionnement, ce qui pourra m’être utile dans le futur. De plus, j’ai été très bien accueillie, que ce soit dans l’association en elle-même ou chez les partenaires par les bénéficiaires. Je pense qu’il serait bien que les stages comme celui-ci soient généralisés pour qu’un maximum de jeunes puissent voir la réalité de ce que vivent les différents publics que j’ai côtoyé dans ces structures.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :