Vernissage de l’exposition Amadou Gaye, 13 mai 2023

Vernissage de l’exposition Amadou Gaye, 13 mai 2023

Passage de relais : des portraits de H3llly aux photos d’Amadou Gaye

Le 13 mai avait lieu le vernissage de l’exposition Clins d’œil sans frontières, un vernissage pas comme les autres, un trait d’union entre l’exposition précédente et celle d’Amadou Gaye.

La précédente s’appelait Femmes d’Exception et regroupait de nombreux portraits de femmes peints ou dessinés par H3lllY, nom d’artiste d’Edwige Lebrun. Pour la plupart, il s’agissait de femmes célèbres, mais pas que…
Pour tourner complètement la page de cette exposition, avec H3llly, j’ai eu le bonheur de remettre leur portrait à deux jeunes femmes. Deux jeunes femmes inconnues du grand public, mais dont le parcours force l’admiration.
Grace à l’association, avec Gérard Aimé, dans le cadre de la préparation du Forum des droits de l’homme de décembre 2022, j’ai eu le privilège de les rencontrer, d’écouter leurs paroles. Ce qu’elles ont fait pour protéger leur famille, tous les obstacles qu’elles ont dû surmontés, me font dire qu’elles nous apporteront beaucoup plus que tout ce qu’elles pourraient nous coûter.

Merci Bintou, merci Diallo d’être venues jusqu’à nous.

*******

Mais qui sont-elles ? découvrez leur histoire : Bintou   et  Diallo

Nous sommes heureux de les avoir touchées en les intégrant au projet d’exposition Femmes d’Exception comme en a témoigné Bintou, représentée ce jour par sa fille :

« Tout d’abord toute ma reconnaissance à Mme H3llly d’avoir associé ma photo à l’exposition auprès des sommités mondiales. D’autre part, reconnaissance et gratitude à ADS pour l’accompagnement et le soutien indéfectibles durant mon parcours »

Les mots de Diallo témoignent de son intégration réussie dont nous pouvons être fiers :

« Je remercie tout le monde pour votre présence en particulier l’ADS qui m’a aidée et soutenu pendant mon intégration, ça n’a pas été facile mais je suis arrivée à faire ce que j’aime, je suis devenue Informaticienne. Je remercie H3llly qui a fait mon portrait. « 

*******

Quelques mots maintenant sur la nouvelle exposition : de la peinture aux photos ; celles de mon ami Amadou Gaye.

Une exposition qui aurait dû s’appeler Les 40 ans de la marche pour l’égalité ; c’était le projet initial, mais il n’a pas pu se réaliser en l’état. Elle aurait également pu s’appeler Métissages ou Black, blanc, beur ou 40 ans de photos
Amadou a choisi de l’appeler Clins d’œil sans frontières.
J’ai envie de vous dire qu’elle aurait également pu s’appeler Le hasard et l’amitié.

L’amitié d’abord.
Si le fontenaisien que je suis est bénévole au sein d’une association de Bourg-la-Reine, c’est parce qu’il a noué de solides liens d’amitié avec deux de ses dirigeants, son président et sa secrétaire, au cours de sa vie professionnelle.

Quand j’ai pris ma retraite pour me consacrer à la littérature, j’ai rencontré Amadou Gaye dans le réseau des artistes fontenaisiens. C’était il y a cinq ans. Nous sommes devenus amis.

Le hasard ensuite.
Hasard : j’ai travaillé avec Gérard Aimé, un autre membre du Conseil d’administration de l’association, lors de la préparation du Forum des droits de l’homme l’année dernière. J’ai découvert qu’il avait été l’éditeur du premier bouquin de photos d’Amadou, Génération métisse.

Hasard : depuis quelques temps, mon amie Wei-Ying, secrétaire de l’association, me demandait de lui proposer des artistes susceptibles d’exposer ici.

Hasard : il y a quelques semaines, j’ai accompagné Amadou pour l’accrochage de son exposition Les 40 ans de la marche pour l’égalité à Trappes.

C’est cette somme de hasards et de liens amicaux qui a permis la réalisation de l’exposition que nous vernissons aujourd’hui.

Une exposition préparée dans un délai record : tout juste trois semaines entre le repérage des lieux le 20 avril, avec le constat que le projet initial ne pourrait pas se réaliser, et l’accrochage le 11 mai.
Trois semaines au cours desquelles Amadou s’est beaucoup investi pour sélectionner les photos, les faire tirer, les encadrer, avec le soutien de ses proches, notamment Béatrice, sa compagne. Il y tenait à cette exposition !

Nous espérons que le résultat vous plaira, et vous donnera envie d’acheter des photos d’Amadou Gaye.

Merci à tous de votre participation à cet événement

%d blogueurs aiment cette page :